Illusion & macadam - Les Nuits du Chat #12 - Ouverture du festival ? Trotski Nautique + Suzane jeudi 21 novembre - 19HLes Nuits du Chat #12

 

Trotski Nautique
Comme on est dans le futur des années 2000 depuis un moment, Trotski Nautique ne voit pas l’intérêt de jouer avec une batterie qui prend toute la place dans le camion, ce qui est bien pratique parce que Trotski Nautique n’a pas de camion et préfère le train. Alors Trotski Nautique joue de la boîte à rythmes : il suffit d’appuyer sur un bouton et ça envoie le bois comme disent les jeunes. L’avantage de la boîte à rythmes, c’est que Trotski Nautique peut jouer n’importe où, aussi bien au stade de France que dans ta salle de bain. Bob Dylan aussi, il peut jouer au stade de France comme dans ta salle de bain me direz-vous, et bien Trotski Nautique est d’accord mais Trotski Nautique aime bien quand ça fait Poum Tchack avec de la caisse claire qui claque. Trotski Nautique joue généralement des chansons de 1 minute 30 voire 2 minutes, parce que plus c’est court, moins c’est long.  

 

**********

 

Suzane

Suzane se définit elle-même comme une « conteuse d’histoires vraies sur fond d’électro ». Elle a la jeunesse lucide et libre, les mots et le corps comme moyens d’expression. Électron libre de cette nouvelle scène électro/chanson, Suzane étouffe les évidences et chante ce que nous sommes.  Avec seulement 3 titres dévoilés, Suzane fait exploser les compteurs avec plus de 5 millions de streams et déjà plus de 90 dates ! Les chansons de Suzane, c’est le regard d’une jeune femme d’aujourd’hui, à l’heure des addictions vertigineuses et des écrans noirs, des doutes et des espoirs. C’est assez saisissant et furieusement vivant. Sa musique est dépouillée, elle n’a pas besoin d’effets spéciaux pour viser le coeur. Il y a souvent un beat, des drops, des ambiances qui se croisent ou se mêlent ou se confrontent. Et les mots donc.